Chagall, Soulages, Benzaken… Le vitrail contemporain – Cité de l’architecture et du patrimoine (Paris)

   Il faut vraiment que je me motive à visiter les expositions et surtout rédiger mes comptes rendus AVANT qu’elles ne terminent. Vous n’avez plus que deux jours pour voir l’expo dont je vais vous parler, mais elle s’inscrit bien dans la thématique des Journées Européennes du Patrimoine de cette année (patrimoine du XXIème siècle). Donc si vous ne savez pas quoi faire de votre week-end, allez-y ! 
Chagall, Soulages, Benzaken… Le vitrail contemporain
20 mai 2015 – 21 septembre 2015
Cité de l’architecture et du patrimoine
   Affectionnant la technique du vitrail, je suis allée voir cette exposition avec beaucoup de curiosité, et j’en attendais beaucoup. Et, surprise : je n’ai pas été déçue ! En effet, j’ai trouvé la scénographie extrêmement didactique et claire. Elle m’a fait penser à celle de l’exposition Fashion Mix, linéaire, traversant la grande salle voûtée de tout son long.

   En entrant dans l’exposition nous sommes envoûtés par le beau vitrail de Chagall, réalisé pour la cathédrale de Metz, premier site classé aux Monuments Historiques à commander ses vitraux aux artistes contemporains. 
Photo piquée sur cet article
   Les différentes sections de l’exposition retraçaient à merveille de manière synthétique l’arrivée, et les évolutions du vitrail contemporain dans les édifices religieux en France. Vous pouvez retrouver le PDF de l’aide à la visite avec tous les supports textuels ici. Ce parcours linéaire permettait de suivre la ligne directive de l’exposition en toute facilité et de la comprendre clairement.
   La première moitié de l’exposition est plutôt centrée sur l’apparition et le développement du vitrail contemporain alors que la seconde moitié est davantage dédiée aux techniques innovantes utilisées actuellement dans le vitrail. 
Photo piquée sur cet article
   La présence de plusieurs écrans diffusant de cours reportages vidéo et des photographies permettait de pallier complètement l’absence de certaines véritables verrières. Les nombreux objets exposés – photographies des artistes au travail, croquis au 1/10, spécimens de vitraux, complétaient de manière concise mais riche les propos tenus, en faisant en sorte de faire voyager le visiteur.
   Plusieurs objets exposés m’ont marqué : tout d’abord la la double paroi d’essai pour la nef octogonale de l’église du Souvenir du Kaiser Wilhelm à Berlin, édifice détruit par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. Une double dalle de verre a été créée dans l’édifice dont un spécimen est exposé ici. On pouvait voir sur le coté la manière dont ce mur de vitrail en dalle de verre est réalisé : ce sont des carreaux qui sont interchangeables à l’infini.
double paroi d’essai pour la nef octogonale de l’église du Souvenir du Kaiser Wilhelm à Berlin
double paroi d’essai pour la nef octogonale de l’église du Souvenir du Kaiser Wilhelm à Berlin
   Ensuite, le carton à l’échelle 1 réalisé par Viallat pour la cathédrale de Nevers. Bien que je n’aime pas beaucoup cet artiste, la réalisation d’un croquis taille réelle impressionne par ses dimensions. Un écran diffusant de nombreuses photos de l’intérieur de la cathédrale de Nevers montrent le résultats.
   Cette oeuvre, située à la moitié du parcours de l’exposition faisait le lien entre les deux grandes lignes directives abordées à savoir l’apparition et le développement du vitrail contemporain, et ses différentes directions prises dans la création contemporaine.

carton à l’échelle 1 réalisé par Viallat pour la cathédrale de Nevers visible dans le fond
   Dans la deuxième partie de l’exposition, le discours est donc axé davantage sur les recherches techniques et formelles du vitrail. Un exemple m’a particulièrement plu, celui de l’ancienne cathédrale Saint Pierre et Saint Paul à Villeneuve-lès-Maguelone que j’ai visité cet été : un verre monochrome thermoformé dont la surface reproduit le mouvement des vagues ; l’édifice religieux dont il est issu est situé sur une presqu’ile face à la mer Méditerranéenne.
vitrail de la cathédrale Saint Pierre et Saint Paul à Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)

cathédrale Saint Pierre et Saint Paul à Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)
   On a donc dans cette expo une approche très globale du vitrail contemporain, depuis son apparition et son acceptation dans les édifices religieux jusqu’à à recherche conceptuelle des artistes d’aujourd’hui, avec notamment un exemple du travail de Martial Raysse avec un spécimen et un vidéo de la création de son vitrail pixélisé, et même une création de cette année de Gérard Collin-Thiébaut pour la cathédrale de Saint-Gatien de Tours.

travail de Martial Raysse, 2000

travail de Gérard Collin-Thiébaut, 2015
   J’ai vraiment adoré cette exposition, où, malgré son apparente petite taille, j’ai passé plus d’une heure et demi.
   Vous pouvez consulter ici le dossier de presse de l’expo, qui comporte de nombreuses images.
Points forts de l’exposition :
  • des objets exposés variés, qui permettaient de se familiariser avec la création du vitrail et les différentes direction que celui-ci a pris
  • des supports visuels et textuels didactiques mais ne prenant pas le pas sur les œuvres exposées
  • un éclairage savamment équilibré entre les vitraux éclairés par derrière et les œuvres éclairées par devant, sans déséquilibre entre les différentes sections. L’éclairage a été réalisé par KKDC Paris
  • des créations très récentes parmi lesquelles une de cette année permettant de rentrer dans l’actualité
  • un espace dédié aux enfants où ceux-ci peuvent colorier et dessiner des vitraux en s’inspirant de ceux de l’exposition
Points faibles de l’exposition :
  • l’écran tactile de la fin de l’exposition, sensé répertorier tous les sites français présentant des vitraux contemporains avec des photographies ne fonctionnait pas
  • la salle de projection de plusieurs reportages vidéo en lien avec l’exposition est mal indiquée à la sortie ; je ne l’ai découvert que par hasard, en allant visiter un autre expo qui avait lieu en même temps. 
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s